Bellatrix : la marque de lunettes d'exception créée par un Guadeloupéen

By in
81
Bellatrix : la marque de lunettes d'exception créée par un Guadeloupéen

Des matériaux nobles pour des pièces uniques, c’est le credo de Richard Trèfle. Le lunetier guadeloupéen s’est lancé il y a un an dans la création de lunettes d’exception. Il est venu présenter sa marque Bellatrix aux professionnels du Silmo, le salon international de l’optique.

La marque Bellatrix est l’œuvre d’un jeune guadeloupéen, Richard Trèfle. Passionné par la création de montures de lunettes et d’optique où il évolue depuis 15 ans, Richard rêve de raffinement et de modernité. Formé auprès des meilleurs ouvriers de France, il acquiert le goût du travail soigné et l’amour de la matière, amour qui rejaillit dans chaque paire de lunettes. C’est ainsi qu’il crée sa société en 2015 en Guadeloupe, à Baie Mahault. Les matériaux sont rigoureusement sélectionnés auprès d’entreprises de renoms installées dans le Jura, berceau de la lunette. L’assemblage est réalisé en Guadeloupe.

Tendance Madras

Les matières (acétate, corne) utilisées pour les créations Bellatrix sont sélectionnées avec soin et revendiquent une noblesse, ainsi qu’une résistance et une solidité, qui contribuent aujourd’hui au développement de la marque. Une partie de la collection est ainsi réalisée à partir d’acétate plaquée dans du tissu (collection « madrassez-moi ») et utilise du tissu madras acheté à Pointe-à-Pitre. Chaque pièce est unique, par son design et réalisée entièrement à la main.

Tendance wax

La dernière collection de Bellatrix (« waxez-moi ») va plus loin encore dans le désir de renouveler et de moderniser le marché des montures de lunettes.
Cette gamme utilise le wax, ce tissu africain inventé par les Hollandais qui apporte couleur, originalité et fantaisie aux montures ainsi créées.

Toute la collection de Richard Trèfle a été présentée au salon international de l’optique : le Silmo. Pour sa première participation à ce salon, le lunetier guadeloupéen a attiré de nombreux professionnels conquis par l’originalité de sa marque (voir le reportage vidéo en haut de page).

Les difficultés secteur de la lunette et l’outre-mer

Regardez le témoignage de Fabrice Richard, opticien installé au Marin, Martinique depuis 2013

54321
(0 votes. Average 0 of 5)