Richard Trèfle ou les lunettes "Made In Guadeloupe"

By in
37
Richard Trèfle ou les lunettes "Made In Guadeloupe"

Peut-on produire local ? Consommer local et vendre nos produits hors de nos frontières ? Oui. C’est le pari fou de Richard Trèfle, jeune créateur lunetier qui a décidé de travailler pour l’économie locale. Le nom de son  entreprise : ” BELLATRIX”, créée il y a un an, elle propose des lunettes “Made In Guadeloupe”.

La première fois que nous avons entendu parler de Richard Trèfle, c’était au début du mois de Septembre. Le jeune entrepreneur présentait son projet et vantait ses lunettes “made in Guadeloupe”. L’idée de produire des lunettes dans l’archipel, puis de les vendre au marché local et national nous avait plu, car, la jeune entreprise basée à Baie-Mahault en Guadeloupe, avait rejoint le club des créateurs lunetiers d’exception, puisque chaque pièce est unique, par son design et réalisée entièrement à la main.

L’idée d’une interview germait mais nous  ne savions pas quand, mais surtout où elle se ferait.

Puis, le 23 Septembre dernier, il y eut le Silmo, le salon mondial de l’optique au Parc des expositions à Villepinte, en région parisienne.Comme son nom l’indique le SILMO, est un salon réunissant les professionnels de l’optique qui durant trois jours, présentent leurs créations, évoquent les dernières tendances. C’était l’occasion rêvée, pour nous qui étions de passage sur Paris, de  découvrir les modèles  BELLATRIX et de discuter avec cet entrepreneur hors du commun, qui fournit un travail d’exception.

C’est sur son stand qu’il nous recevait.

TheLinkFwi : Richard Trèfle bonjour, merci de recevoir TheLinkFwi sur votre stand, malgré l’affluence vous avez tenu à répondre à nos questions.

Richard Trèfle : Tout le plaisir est pour moi. J’espère qu’il n’y aura pas trop de bruits, car, comme vous le voyez, il y a beacoup de monde. Le Slimo attire des professionnels du monde entier et le public vient découvrir les nouvelles tendances, en matière d’optique. C’est notre première.

TheLinkFwi : Avant de commencer, peux-tu te présenter, parler de ton parcours professionnel, ton parcours dans le domaine de la création de lunettes ?

R.T : TREFLE Richard, j’ai 35 ans, je suis Créateur Lunetier. J’ai fais des Etudes en électrotechnique puis depuis bientôt 15 ans, j’évolue dans le domaine de l‘optique, d’abord en tant que monteur dans une chaîne de magasins d’optique, puis en tant que Responsable d’atelier chez un opticien indépendant qui avait 6 magasins en Guadeloupe.

TLFWI : Pour nos lecteurs, qu’est-ce-qu’un créateur lunetier ?

R.T : C’est simple, c’est une personne qui dessine, fabrique ou vend des lunettes.

TLFWI : Justement qui ou qu’est-ce qui t’as donné l’envie de devenir créateur lunetier ?

R.T : J’avais envie d’apporter un souffle nouveau à la lunetterie avec des formes et des colories

différents. J’ai suivi des formations auprès des Meilleurs Ouvriers de France Lunettiers et ils

m’ont poussé à me lancer en voyant la qualité de mon travail et ma créativité. J’avais envie de

créer ma propre entreprise et vivre de mon métier qui est aussi ma passion. J’adore créer, j’adore

toucher et travailler la matière.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)